Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Les contes de Beedle le Barde

 

« Les Contes de Beedle le Barde » est, comme son nom l’indique, un livre de contes tiré directement de la bibliothèque de Poudlard, la célèbre école de sorcellerie. Ce petit roman sort donc tout droit de l’univers d’Harry Potter et nous transmet les histoires que l’on raconte aux petits sorciers (et dont nous n’entendons parler que dans le septième tome des aventures du plus célèbre des sorciers). Ici, pas de Blanche Neige, Cendrillon ou Petit Chaperon Rouge. Même si les contes Moldus restent intéressants, ils n’ont absolument rien à voir avec ceux des sorciers !

 

Bon, trêve de plaisanteries. Ce livre comprend donc 5 contes :

  • Le Sorcier et la Marmite Sauteuse
  • La Fontaine de la Bonne Fortune
  • Le Sorcier au Cœur Velu
  • Babbitty Lapina et la Souche qui gloussait
  • Le Conte des Trois Frères

 

Image tirée du conte : La Fontaine de la Bonne Fortune.

 

Si quatre d’entre eux peuvent être racontés à tous les enfants, Moldus comme sorciers, je vous déconseille de leur lire « Le sorcier au Cœur Velu » car, pour faire simple, la fin est quelque peu gore… Oui plutôt étrange pour un livre pour enfants !

 

Je ne vais pas vous faire la critique des contes, car finalement, ils ne composent que la moitié du livre, le reste étant les commentaires d’Albus Dumbledore concernant ces mêmes contes. Je trouve ce concept très intéressant car les anecdotes du Directeur de Poudlard nous plongent un peu plus loin dans l’univers de la magie mais sont, à mon goût, trop longues en comparaison des contes qui pour certains font moins de dix pages. En revanche, j’apprécie sincèrement de retrouver la petite touche d’humour qui singularise si bien ce grand sorcier. Le lecteur se sent réellement impliqué dans le livre, comme si, au fond, il n’était adressé qu’à nous… C’est aussi la magie de J.K. Rowling !

J’ai aussi beaucoup aimé les quelques illustrations dispersées dans le livre qui le font devenir ce qu’il est réellement : un livre pour enfants.

 

Image tiré du Conte des Trois Frères.

 

Le plus gros point positif de ce livre est que, une partie des bénéfices est reversée à l’association Lumos, fondée par J.K. Rowling, et qui a pour but d’améliorer la vie des enfants placés en institutions. Ces enfants se retrouvent privés d’un grand nombre de conditions pourtant nécessaires à leur développement. L’association s’efforce de trouver des moyens de remédier à cela à bien des niveaux. Ce livre est donc excellent pour mêler plaisir et générosité.

 

Conclusion

 

Je conseille ce livre à tous, des plus jeunes aux plus vieux. Il continue à apporter un peu de rêve et de magie, et ravira à coup sûr tout ceux qui ont, pendant des années, attendus leur lettre d’admission à Poudlard (et ceux qui l’ont reçu aussi d’ailleurs).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article