Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Endgame tome 1 : L'appel

 

Quatrième de couverture :

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens.

L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années.

Ils sont les héritiers de la Terre.

Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Enigme.

L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus.

Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques.

Ils ne sont pas immortels.

Traîtrise, courage, amitié, chacun  suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.

Endgame n’a ni règles ni limites.

Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

 

D’une façon générale… J’ai adoré ce livre ! Il est vraiment prenant, l’action ne s’arrête pas une seule seconde et l’écriture est d’une fluidité incroyable.

 

Au début, je craignais que ce soit un genre d’Hunger Game, mais nous ne sommes pas dans le même univers, l’affrontement a un but bien loin de celui de la distraction ou de la manipulation des populations, bref, finalement les deux histoires sont bien différentes. Ici, les jeunes en question s’affrontent pour décider du sort de la planète et de l’humanité. L’histoire se passe donc sur notre planète, dans son état actuel. On y retrouve une part de mystique/science-fiction (je ne saurais pas trop comment le définir) avec la présence de « ceux d’en-haut ».

 

 

Le livre est écrit à la troisième personne, et heureusement j’ai envie de dire puisque l’on change de plan et de personnage à chaque chapitre. J’ai d’abord été un peu perdue par ces nombreux changements mais on s’y fait très vite, d’autant plus que les auteurs ont énormément de talent pour adapter leur façon d’écrire au caractère du personnage qui est concerné. J’ai vraiment été impressionnée par cette capacité.

 

J’imagine aussi que les écrivains ont dû fournir un énorme travail de recherche. Les personnages viennent tous d’un endroit différent du globe avec les écarts culturels que cela engendre, et voyagent à travers toute la planète, sur différents lieux gardant une part de magie puisqu’on ne sait pas toujours expliquer leurs origines. Ce travail est d’autant plus impressionnant au fur et à mesure que l’on découvre les énigmes.

D’ailleurs, le petit plus de ce livre (qui personnellement ne m’intéresse pas spécialement), est que le lecteur peut lui aussi participer à Endgame en résolvant des énigmes disséminées partout dans le roman, avec récompense à la clé !

 

De leur côté, les personnages, malgré leurs différences ont tous un côté attachants. Qu’on les déteste ou qu’on les adore, ils nous font tous ressentir des émotions. (Le personnage de Christopher m’énerve au plus haut point, et je mettrais bien des coups de pieds au cul de Baitsakhan.)

 

 

Pour ce qui est de la fin… « What the fuck ! », j’ai juste halluciné ! Je m’attendais à ce que le tome se termine sur ce point (que je ne vais pas vous dévoiler rassurez-vous) mais je ne pensais vraiment pas que les choses se dérouleraient de cette façon !

 

En réalité, il n’y a qu’un seul vrai reproche que j’aurais à faire à ce livre, et c’est un problème de traduction : toutes les unités de mesures ont été laissé au format anglo-saxon et personnellement, je ne sais pas vraiment à quoi cela correspond dans nos propres unités de mesure…

 

Conclusion 

 

Ce livre n’est pas à mettre dans les mains d’un public trop jeune, on y trouve tout de même des scènes assez violentes décrites de façon plutôt détaillées. Pour les plus âgés, tout dépend de vos envies littéraires, mais franchement moi j’ai adoré ! Je suis impatiente de découvrir la suite, mais ça ne sera pas pour tout de suite puisque j’alterne avec d’autres lectures.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article