Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Raison et sentiments

 

Ce livre est mon tout premier Jane Austen mais aussi ma première littérature classique et je ne suis qu’à demi convaincue.

 

L’histoire se déroule dans l’Angleterre du XVIIIème siècle, on suit alors le parcours sentimental d’Elinor et Marianne Dashwood, deux sœurs au caractère bien différents et en même temps complémentaires.  L’aînée représente la raison, la mesure, la discrétion, tandis que la plus jeune représente les sentiments de par son caractère bien trempé et sa langue bien pendue.

 

Globalement, même si l’histoire reste sympathique, je me suis quelque peu ennuyée. Je sais que ce livre est une romance, mais elle ne contient que peu voir pas d’actions. L’histoire avance donc très, très lentement à mon goût.

De plus, je me suis découvert une aversion totale pour les comportements de l’époque. On interprète tous les comportements des autres, on colporte des rumeurs à tout va et on ne ressent finalement que peu de compassion pour les conséquences que cela peut avoir sur les gens. Peut-être que l’auteur a cherché à faire une forme de satyre des comportements de son époque… Pour moi, ça m’a conforté dans l’idée que je n’aurai jamais pu y vivre. Vous n’imaginez pas le nombre de fois où j’ai eu envie de frapper les personnages.

D’ailleurs, sur l’ensemble des personnages, il n’y en a que deux qui ont su trouver grâce à mes yeux : Elinor Dashwood, je me suis reconnue dans cette jeune femme, aînée de trois filles qui ressent le besoin de protéger les plus jeunes quitte à se priver elle-même, et le colonel Brandon, personnage le plus touchant à mes yeux.

 

 

Pour ce qui est de l’écriture, plus d’une fois je me suis mélangée. Je n’ai pas toujours trouvé très simple de savoir de qui l’auteur parlait à certains moments. De plus, le fait de presque toujours appeler les protagonistes par leur titre de civilité (Mr, Mrs…) me mélangeait dans leur identité. Bref, une lecture dans laquelle je dois réfléchir parce qu’elle n’est pas assez claire ne m’apporte pas le plaisir que je recherche à travers les livres.

Jane Austen a aussi une fâcheuse tendance à faire des phrases à rallonge. J’ai lu « Raison et sentiments » sur ma liseuse, et il arrivait que certaines phrases s’étalent sur plus d’une page ! Honnêtement, entre le début et la fin de la phrase, j’avais largement perdu le fil. Certains passages en perdaient même tout leur sens.

 

Conclusion

 

En résumé, je ne suis pas déçue de m’être lancée dans cette lecture puisque je souhaite développer un peu plus ma culture littéraire, et la lecture de classique me semble nécessaire pour remplir cet objectif. En revanche, l’histoire reste dans l’ensemble assez plate, comprend peu de surprises et n’est pas des plus simple à lire. Je pense qu’il faut déjà être un lecteur aguerri pour pouvoir suivre « l’intrigue » (qui pour moi n’en est pas vraiment une) et surtout, vraiment beaucoup apprécier les romances pour y trouver un peu de plaisir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article