Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

La Malédiction Grimm - Polly Shulman

 

Tout d’abord, avant même de vous expliquer l’histoire de ce livre, je tiens à vous signaler mon énorme coup de coeur pour cette couverture ! Elle m’a immédiatement tapé dans l’oeil et je tiens à saluer le travail de l’illustrateur mais aussi le choix de la maison d’édition.

 

Ensuite, ce livre est le premier tome d’une trilogie. D’après ce que j’ai cru comprendre, plusieurs années séparent les différents livres et les personnages principaux ne sont plus tout à fait les mêmes.

 

Pour ce qui est du résumé, voici la quatrième de couverture :

« Empruntez la magie… si vous l’osez !
Elizabeth peine à s’intégrer dans son lycée. Alors, quand son professeur d’histoire lui propose un petit job dans une bibliothèque, elle se dit que ce sera l’occasion de faire des rencontres. Après un entretien pour le moins étrange, la voilà engagée. Elle s’aperçoit aussitôt que le Dépôt n’est pas une bibliothèque ordinaire : pas un seul livre à l’horizon, uniquement des objets. Mais surtout, un mystère plane au sujet d’une collection située au sous-sol et dont personne n’accepte de lui parler : la Collection Grimm. Elle abrite des objets de contes de fées - les bottes de sept lieues, le miroir de Blanche-Neige… Quelques-uns disparaissent, et un étrange oiseau géant rôde autour… Quel secret cache cette Collection Grimm qui semble déchaîner les passions ? »

 

Globalement, l’histoire a énormément d’aspects intéressants mais pas toujours suffisamment développés : 
Elizabeth est un genre de Cendrillon moderne, son père la délaisse, sa belle-mère lui fait faire un tas de corvées et elle ne s’entend absolument pas avec ses deux demi-soeurs. Au début de l’histoire, la vie personnelle de l’héroïne est assez mise en avant mais malheureusement très vite délaissée au point de devenir inexistante.
On sait que la mère d’Elizabeth est morte mais on ne sait jamais vraiment dans quel contexte. On peut supposer que cela est en lien avec la magie mais on en a aucune certitude, ce qui est dommage parce que cette mère décédée est assez récurrente dans les pensées de sa fille.
Le « méchant » de l’histoire a finalement une place assez minime et manque d’ampleur. Il n’a pas ce côté effrayant que l’on aurait pu attendre d’un « méchant » dans un univers en lien avec les contes de Grimm.

 

 

En revanche, l’idée du Dépôt est très bien développée et les descriptions suffisantes pour que l’on puisse s’immerger dans cet univers. Rentrer dans ce lieu, c’est comme accéder à un autre monde. On ressent une réelle forme de magie qui m’a un peu rappelé l’univers d’Harry Potter (concernant le cadre).
De plus, j’adore le fait que l’auteur ait utiliser les contes de Grimm sans pour autant en faire une réécriture. Ils font vraiment partis de l’histoire sans « être » l’histoire. Les contes les plus populaires sont bien entendu présents, mais j’ai surtout pu, à travers ce roman, en découvrir un tas de nouveaux ! D’ailleurs, l’écrivaine a eu la brillante idée de développer l’histoire de ces contes à la fin du livre. Tout cela m’a vraiment donné envie de me procurer un beau livre de contes des frères Grimm.

 

Pour ce qui est des personnages, certains sont très stéréotypés, comme assez souvent dans les livres américains je trouve. L’héroïne est du genre discrète et effacée, celle que personne ne remarque et qui a du mal à se faire des amis. On découvre Anjali, la super jolie fille que tout le monde adore et dont tous les mecs sont fous amoureux. Et Marc, le gars le plus populaire du lycée, grand, beau, incroyable joueur de basket (et sacré casse-pieds d’après moi. Je le trouve hautain et imbu de lui-même).
Mais ce que je reproche principalement à l’auteur concernant ses personnages, c’est de ne pas avoir su donner le bon comportement, la bonne façon de s’exprimer à Jaya, âgée de 10 ans et qui, d’après l’écriture en paraît au moins 14.

 

Concernant l’écriture en elle-même, l’ensemble reste simple, abordable pour les plus jeunes lectures mais manque quelque peu de maturité pour des lecteurs aguerris de l’univers fantastique. Malgré cela, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et je lirais la suite avec plaisir. D’autant plus que, concernant la maturité, je suis persuadée que l’écriture d’un auteur évolue au fur et à mesure de ses publications. Je garde donc l’espoir d’une amélioration de ce point de vu là.

 

 

Conclusion

 

Un cadre et un univers absolument incroyables mais une histoire qui aurait mérité plus de développement. L’utilisation des contes des frères Grimm en dehors d’une réécriture m’a apporté beaucoup de plaisir et surtout une réelle découverte de leurs histoires. Une écriture et une histoire un peu plus travaillée et mature auraient vraiment fait de cette lecture un coup de coeur. Malgré tout, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce roman et compte bien en lire la suite.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article