Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Les Revenants - David Thomson

 

« Depuis 2012, plus d’un millier de Fra,çais sont partis rejoindre des groupes jihadistes en Syrie. Près de 700 sont toujours sur place, près de 200 ont déjà été tués, et autant ont choisi de rentrer. David Thomson a rencontré ces « Revenants ». Il est l’un de leurs meilleurs connaisseurs. Il les suit depuis des années, les a parfois connu avant leur départ et entretient avec eux des relations directes et régulières.
Bilel, Yassin, Zoubeir, Lena… S’ils ont des profils différents, ils ont aussi de nombreux points communs. Certains sont revenus dégoûtés de la violence du conflit syrien, d’autres sont déçus de leur expérience, mais pas repentis. D’autres reviennes blessés ou psychologiquement abîmés. La plupart sont encore en prison, où leur nombre crée des problèmes qui semblent aujourd’hui insolubles. Certains, enfin, sont de retour pour mener de nouvelles actions terroristes sur le sol français. Tous focalisent l’attention des services de renseignements en raison de la menace durable qu’ils font peser sur le territoire national. »

 

Tout d’abord, malgré que ce roman soit un travail journalistique, j’ai été surprise de la facilité avec laquelle j’ai pu le lire. David Thomson a réussi l’exploit de « romancer » l’histoire de ces Revenants de façon à ce que l’on puisse avoir une idée claire de leur passé et de leur présent.

 

Ma première appréhension fut que le travail journalistique soit prioritaire à la part judiciaire : je craignais que les Revenants interrogés ne soient pas connus des autorités et représentent des menaces réelles. Pour certains, ils restent effectivement des menaces, pour d’autres, j’ai envie de les croire sincères dans leur repenti, mais tous sont connus des services d’ordre et surveillés. Prendre conscience de cela m’a permit une lecture plus sereine. En tout cas, j’admire énormément le travail de David Thomson qui a su retranscrire l’histoire de ces Jihadistes, sans émettre de jugement, ce qui, j’imagine, n’a pas du être facile tous les jours.

 

Si j’ai voulu lire ce livre, c’était pour essayer de comprendre pourquoi certains êtres humains venaient à commettre les barbaries que l’on peut voir quasiment quotidiennement dans les journaux télévisés. A travers ce roman, j’ai appris les raisons, nombreuses et variées, qui poussent ces hommes et ces femmes à partir faire le Jihad et ce que tout cela engendre, mais je n’ai pas compris. En fait, je crois tout simplement que je ne comprendrai jamais. Certains partent pour accomplir un geste d’ordre religieux, pensant qu’en pratiquant leurs croyances jusqu’à l’extrème, ils en sortiront meilleurs. D’autres s'y rendent en quête de reconnaissance, une reconnaissance qu’ils n’ont pas su trouver en France ou au sein de leurs familles. Certains le font par esprit de vengeance, pour se venger des colonies et de la guerre d’Algérie. D’autres encore, font le Jihad car ils aiment tuer, et là-bas, ils peuvent le faire quasi quotidiennement sans la moindre conséquence mais aussi avec l’assurance d’accéder à ce qu’ils considèrent être le paradis. Pour les femmes, on peut aussi ajouter comme raison qu’elles pensent qu’une fois là-bas, elles seront traitées comme des princesses et protégées.
Le départ qui m’a le plus choqué est celui d’un homme qui dit aimer la France, qu’elle lui a apporté beaucoup, qu’il n’a rien à reprocher aux français, mais qu’il attaquera tout de même ce pays car les habitants y sont des mécréants aux yeux de sa religion. Pour moi, c’est là que l’on voit la force de l’embrigadement de certains… Et c’est assez terrifiant.

 

 

On apprend aussi à travers ce livre les raisons qui font de la France l’une des cibles préférées des terroristes. Non seulement, le concept même de République est contraire à ce que leur dicte leurs croyances, mais ils se pensent aussi persécutés et jugés inférieurs de part des lois sur la laïcité. Il y a encore de nombreuses autres raisons mais je vous laisserai les découvrir si vous vous lancer dans cette lecture.

 

Conclusion

 

Tout comme moi, je ne pense pas que ce livre puisse vous faire comprendre les raisons qui poussent les gens à partir faire le Jihad, en revanche, j’avoue avoir suffisamment de pitié pour certains pour croire en leur repenti. Ce roman apporte un tas de connaissances sur le Jihadisme mais surtout sur ceux qui décident de le pratiquer de façon romancée et donc bien plus accessible que certains autres livres du genre portés sur une analyse journalistique bien trop poussée pour être compréhensible par tous. Attention tout de même, on parle ici d’un sujet inquiétant. Si vous être sensible ou de nature angoissée, ne vous faites pas plus peur que nécessaire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article