Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Succubus Tome 2 : Succubus Nights - Richelle Mead

 

Aujourd’hui, comme vous avez du le voir dans le titre, je vais vous parler du tome 2 de la saga Succubus. Vous ne trouverez pas ma critique du premier livre parce que je l’ai lu il y a un certain temps et que je ne me suis pas accordée une relecture avant ce deuxième opus malgré des souvenirs un peu fous de l’histoire. 

 

Sachez que cette saga comprend 6 livres, ce que je trouve assez raisonnable. Je n’accroche plus vraiment aux sagas interminables où j’ai la sensation d’être prise en otage par l’auteur et une hexalogie me semble être un compromis acceptable. Mais bon, je vous confirmerai ou non cela lorsque j’aurai plus avancé dans la saga.

 

Pour vous résumer la situation du roman, Georgina est une succube, un être immortel qui a passé un contrat avec les enfers. Elle a pour mission de séduire des hommes « bons » afin de leur voler une partie de leur vie. C’est aussi son seul moyen de survivre. En plus de cela, elle a le pouvoir de changer d’apparence à volonté. Cherchant de son mieux à s’intégrer parmi les mortels, elle travaille dans une librairie où elle se passionne pour la lecture et surtout pour les écrits de Seth Mortenson. Dans le premier tome, ces deux protagonistes font connaissance avec bien entendu une trame d’enquête en lien avec le monde fantastique (vampires, démons, anges…). Je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler le premier livre, et pour ceux qui l’aurait déjà lu, je vais m’attaquer au second tome. Sans vous en dévoiler l’intrigue bien évidemment.

 

Tout d’abord, j’avais bien aimé le premier livre de Succubus mais je garde un souvenir encore meilleur du second.

 

Ici, l’histoire se construit sur trois trames différentes : l’histoire d’amour entre Georgina et Seth, l’arrivée de Bastien, un incube et ami de l’héroïne, avec la mission qu’il doit mener à bien, et l’enquête de Georgina concernant les attitudes étranges de certains de ses amis mortels. Chacune de ses trames comprend des aspects intéressants mais j’ai une petite préférence pour la première car c’est la seule, finalement, qui m’a tenu un peu en haleine. Je n’avais pas la moindre idée de la façon dont pourrait évoluer la relation entre Seth et Georgina et j’ai trouvé très intéressant tout le questionnement qui se pose sur la sexualité au sein d’un couple. Un couple peut-il survivre sans avoir de rapport sexuel ? Bien sûr même si cette partie reste un point important de l’histoire, un tome ne suffit par à tout résoudre mais j’ai vraiment apprécié la façon dont l’auteur a su aborder le sujet. Elle permet réellement de se poser des questions et c’est là que je considère qu’un auteur nous transmet réellement quelque chose d’humain en dehors même de l’histoire.
Pour les deux autres trames, elles n’ont été que peu surprenantes à mes yeux, mais malgré l’absence de suspens, la plume de l’auteur est si fluide que je me suis laissée entraînée dans l’histoire sans la moindre hésitation. Je dirais que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre même si la fin ne m’était finalement pas inconnue. En revanche, je trouve qu’il a manqué un petit côté grandiose à la conclusion concernant les problèmes des amis mortels de Georgina. J’aurais aimé la sentir plus en danger, et que le final soit plus explosif !

 

 

Concernant les personnages, je trouve Georgina très touchante malgré que je ne supporte pas son prénom ! J’aime que l’on en apprenne à chaque livre un peu plus sur son long passé, sur les différentes époques qu’elle a connu et la façon dont elle a pu y vivre. Elle se questionne énormément sur sa relation avec Seth et son entourage immortel ne l’encourage pas vraiment à poursuivre cette histoire qu’il juge impossible. Malgré tout, la succube laisse la place à son côté humain et à ses sentiments. Malheureusement, parfois, il lui est difficile de gérer sa nature démoniaque et ses désirs mortels.
Concernant Seth… Que dire… Ce type est un amour. Il est amoureux de Georgina et, malgré qu’il connaisse sa situation, son « travail », il éprouve pour elle une confiance et un amour sans faille. En fait, même si ce n’est pas le genre de personnage dont je tombe amoureuse dans mes lectures, c’est l’homme idéal dans la vraie vie.
Pour ce qui est de Bastien… Il m’a énervé. Il est bien trop sûr de lui et entraîne le personnage de Georgina sur des chemins qu’elle ferait mieux d’éviter. Mais leur passé commun apporte un peu de piquant à l’histoire.

 

Au niveau de l’écriture, je n’ai pas grand chose à dire. L’auteur possède un talent indéniable pour me plonger dans son univers que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre, ma petite demi-heure de lecture se transformant facilement en deux heures. L’ensemble reste globalement sombre avec des problématiques en lien avec la drogue, l’alcool, la sexualité mais sans tomber dans quelque chose de vulgaire et dépravé. Un juste milieu qui permet finalement à l’auteur d’élargir son public de lecteurs.

 

Conclusion

 

Pour tout ceux qui aime le fantastique, l’urban-fantasy, cette saga de chez Milady reste dans la même veine que les Mercy Thompson (pour ceux qui connaissent) avec l’originalité de mettre en avant un personnage ayant un rôle diabolique tout en gardant un bon fond. La lecture est simple, rapide, et m’a apporté beaucoup de plaisir ! On y retrouve une trame sans grandes surprises mais cela ne gâche nullement le plaisir, d’autant plus que l’auteur parvient à mêler à cet ensemble des questions humainement intéressantes qui poussent le lecteur à une certaine réflexion. Un mélange qui, chez moi, fonctionne à merveille.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article