Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

La guerre des elfes tome 1 - Herbie Brennan

 

La saga « La guerre des elfes » comprend 5 tomes. Si j’ai bien tout compris, elle a débuté sous le titre « La guerre des fées » puis à changé de nom dès le tome 2. Personnellement, j’ai en ma possession l’intégrale de « La guerre des elfes » qui comprend les quatre premier tome et publiée chez PKJ. J’ai pris la décision de lire les différents tomes séparément et vous présenterai donc tout d’abord le premier livre.

 

Ce roman nous raconte l’histoire d’Henry, un jeune garçon comme les autres qui parvient un jour à capturer ce qu’il pense d’abord être un papillon. En réalité, il s’agit de Pyrgus, prince des elfes de lumière dont le royaume, et lui-même par la même occasion, sont menacés par les elfes de la nuit alliés à des démons. Henry va faire de son mieux pour lui venir en aide et mettre fin à cette guerre qui s’annonce.

 

J’ai trouvé l’histoire tout à fait charmante. On apprend d’abord à connaître Henry dont la famille vole quelque peu en éclat. Sa rencontre avec Pyrgus, le prince de la lumière est l’élément idéal pour lui faire fuir en partie cette dure réalité. 
On découvre au fur et à mesure de l’histoire que plusieurs mondes sont liés les uns aux autres, que certains éléments chez les elfes sont parfois en lien avec ce qui se passe dans notre propre monde et vis versa. Ce sujet n’est pas complètement exploité dans ce livre, ce qui me laisse croire qu’il est un genre de préquel. Mais cela promet vraiment des choses intéressantes pour la suite de la saga si bien sur l’auteur faire correctement usage de cette idée. 
L’histoire avance à un rythme qui m’a convaincue, je ne me suis pas ennuyée, en revanche, il m’a parfois manqué certaines explications pour que l’ensemble soit parfaitement cohérent. J’ai encore quelques interrogations à la fin de ma lecture et je doute que l’auteur revienne dessus par la suite. Dommage.
Concernant la conclusion, je m’attendais à quelque chose d’épique ! Je me suis demandée à plusieurs reprises de quelle façon les personnages pourraient bien se sortir du merdier dans lequel ils se sont mis et… ça tombe à plat. Frisant même le ridicule ! Pour sa conclusion, l’auteur a vraiment choisi la voie de la simplicité, ce qui est assez décevant.
Au cours du roman, on aborde aussi le sujet de l’homosexualité, peut être un des seuls point de vraie réflexion du livre mais qui n’est pour le moment que survolée. Dommage, mais je pense vraiment que cela sera un aspect de la vie des personnages qui sera développé par la suite. Je trouve en tout cas très intéressant d’avoir un point de vu d’enfant à ce sujet, ce qui sera d’ailleurs plus parlant pour un public de pairs et permettra peut-être de changer certaines mentalités transmises par les parents.

 

 

Concernant les personnages, je les ai trouvé attachants. J’aurai bien remis à sa place la soeur d’Henry et j’ai beaucoup apprécié Holly Bleu. Un personnage courageux qui n’hésite pas à se mettre en danger pour obtenir des renseignements afin de venir en aide à sa famille. Par contre, j’émets quelques doutes sur Comma… Je suis convaincue qu’il cache des choses importantes et suis impatiente de lire la suite pour savoir si mon intuition est juste. Mon seul point négatif concerne la description d’Henry. Je n’ai pas réussi à lui donner un âge. Ses réactions m’ont parfois fait penser qu’il avait 10-11 ans, alors qu’à d’autres, j’avais la sensation qu’il en avait 15. A ce sujet, les dialogues et réactions du personnage ne sont pas toujours suffisamment travaillées à mon goût mais là, j’avoue que je vais vraiment dans le détail.

 

Au sujet de l’écriture en elle-même, la lecture se fait très facilement sans que le style soit pour autant trop simple. Le livre s’adapte très bien à un public jeune, mais je n’y ai pas trouvé de seconde lecture qui pourrait convaincre des lecteurs plus matures. J’ai vraiment apprécié les quelques traits d’humour de certaines répliques qui m’ont parfois fait rire. Il n’y a pas trop de descriptions, pas mal de dialogues, ce que j’aime beaucoup et surtout les chapitres sont très courts. J’adore cette particularité dans les romans qui me permet plus facilement de stopper ma lecture quand j’en ai envie. En revanche, j’ai pu voir que certains lecteurs n’apprécient pas ce genre de fonctionnement. Comme quoi, on trouve de tout dans la nature.

 

Le principal défaut que je retiendrai de ce livre est un choix éditorial. Sur ma version du livre, soit l’intégral, le papier choisi pour l’édition est vraiment très très fins, si bien que l’on voit à travers les pages ce qui est écrit de l’autre côté. Cela donne un aspect visuel un peu trop brouillon à mon goût même si je peux comprendre ce choix. Le livre faisant plus de 1300 pages, mettre des pages plus épaisses l’aurait rendu beaucoup plus lourd mais surtout plus cher.

 

Conclusion

 

Un livre qui saura facilement distraire un public jeune qui apprécie l’univers fantastique/fantasy mais l’absence de seconde lecture peut ne pas convaincre des lecteurs plus matures. J’ai eu beaucoup de plaisir dans ce livre malgré une conclusion un peu trop hâtive. Personnellement, j’ai tout de même été convaincue par le roman qui m’a transporté dans un autre monde où mon imagination a trouvé de quoi être rassasiée et suis impatiente de découvrir la suite.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article