Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Lady Mechanika cycle II - Joe Benitez

 

« Lady Mechanika reçoit la visite d'une amie d'enfance qui a une mission pour elle : retrouver les Tablettes de la Destinée, un artefact sumérien censé détenir le savoir des dieux et les secrets de l'univers... rien que ça ! Il n'en faut pas moins pour éveiller la curiosité et le goût de l'aventure de notre belle héroïne, qui va sans plus tarder partir dans une quête survoltée aux quatre coins du monde à la recherche de cette précieuse et mystérieuse relique… »

 

 

Bon, pour être honnête avec vous, ce résumé ne correspond pas vraiment à l’histoire… Tout d’abord, elle ne reçoit pas la visite d’une amie d’enfance mais d’une amie enfant et elle ne lui demande pas de partir à la recherche des Tablettes de la Destinée mais de la protéger parce qu’on a voulu la kidnapper et qu’elle pense que c’est en lien avec la disparition de son grand-père parti à la recherche de ses fameuses Tablettes. La mission de Lady Mechanika est donc plutôt de protéger cette enfant (Winifred) que de rechercher l’artefact en question. Bref…

 

 

Pour faire simple, j’ai tout autant aimé que le premier cycle, ma seule déception est que la quête d’identité de Lady Mechanika est totalement mise de côté pour une nouvelle mission, certe intéressante mais qui ne nous en apprend pas plus sur la grande question de « qui est le créateur de notre héroïne ? » La bonne nouvelle dans tout cela, c’est que ça laisse présager une suite ! Pour quand, je n’en ai pas la moindre idée mais je suis contente quand même.

Concernant cette histoire, tout comme la première, je la trouve très bien développée, avec un univers qui s’enrichit au fil des pages même si j’avoue avoir été quelque peu surprise par la tournure des évènements à la fin de ce tome mais à ce niveau je ne vous en dirais pas plus. Je ne voudrais pas gâcher le suspens.

 

 

Pour les dessins, je n’ai rien à ajouter de plus que lors de ma première chronique, ils restent toujours aussi splendides que ce soit au niveau des personnages que des paysages.

 

 

Conclusion

 

 

Une suite tout à fait sympathique même si j’aurais aimé en apprendre plus sur le passé de Lady Mechanika, mais cette héroïne continue à me faire frissonner et je reste impatiente de découvrir la suite de ses aventures.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article