Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

La Passe Miroir T1 : Les fiancés de l’hiver - Christelle Dabos

 

 

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. »

 

Que de commentaires positifs sur ce roman, commentaires amplement mérités ! Je ne peux pas dire que j’ai eu un coup de coeur pour ce tome, je vous dirais pourquoi un peu plus loin mais je l’ai quand même adoré !

 

Tout d’abord, un grand WOW pour Christelle Dabos qui a créé un univers absolument incroyable ! Le monde s’est divisé et les hommes vivent à présent sur des morceaux de la planète initiale qui sont devenus des arches, dirigées chacune par un genre de demi-dieu. Les habitants des arches détiennent différents pouvoirs et ne se mélangent habituellement pas. Mais Ophélie, l’héroïne, fait exception à la règle puisqu’elle doit quitter l’arche d’Anima pour épouser Thorn de l’arche du Pôle. Elle se retrouve alors dans un monde à l’opposé de celui dans lequel elle a grandi. Chez elle, tout le monde était sur un pied d’égalité et il faisait bon vivre. Au Pôle, le peuple est divisé en caste et tout le monde s’entretue à la cour afin d’obtenir les faveurs du grand chef de l’arche.

 

Tout cet univers est absolument incroyable et nourri de tellement de détails qu’il nécessite un certain nombre de pages pour en poser les bases. Cette longue mise en place est nécessaire à la compréhension du roman et des personnages mais c’est en cela que je n’ai malheureusement pas eu de coup de coeur. En fait, pour avoir un coup de coeur, il faut que je sois envahie par une envie irrépressible de connaître la suite de l’histoire. Je n’ai eu ce sentiment qu’une fois la moitié du roman passée.

 

Mon autre petite déception est lié à l’absence du personnage de Thorn. J’aurais aimé le voir plus, son apparition provoquant chez moi un pic de curiosité systématique et donc un attrait supplémentaire pour l’histoire. Mais en même temps, cette « absence » au fil des pages est très judicieuse puisqu’elle correspond parfaitement au caractère froid et distant du personnage ! Finalement, Christelle Dabos appuie un peu plus ses qualités d’auteur par ce tour de main d’une grande cohérence.

 

En revanche, l’imagination de l’auteur me laisse vraiment sans voix. Non seulement, elle a su crééer tout un univers avec ses lois, son histoire, ses caractéristiques bien spécifiques, mais aussi des personnages aussi différents et surprenant les uns des autres allant de la maladroite Ophélie, à la froideur de Thorn, en passant par l’excentricité de l’ambassadeur, sans oublier le frivolité de Bérenhilde ou le mystère et l’angoisse qui se dégagent du jeune chevalier. C’est simple, j’ai l’impression de découvrir quelque chose de complètement nouveau, quelque chose qui n’aurait jamais existé avant et ça, pour un lecteur fada de l’univers fantastique, c’est juste merveilleux !

 

Et la fin… Que vous dire de la fin de ce premier tome… Pas grand chose puisqu’en réalite, ce n’est que le commencement…

 

 

Conclusion

 

 

Amoureux de la littérature fantastique, surtout ne passez pas votre chemin, ce roman est une perle rare. Nous avons ici à faire à l’un de ces livres qui marque la mémoire, qui marque la littérature, une histoire inédite qui nous transporte dans un univers où la magie et les complots se mêlent pour nous faire vivre un incroyablement moment d’évasion. Ne vous laissez pas décourager par la mise en place qui peut paraître un peu longue, elle est nécessaire à l’immersion de ce petit bijou qui pourra orner la bibliothèque des plus jeunes comme des plus âgés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article