Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De Fils en Pages

De Fils en Pages

Lectures, citations et crochet, voici les passions que je souhaite partager avec vous.

Sorceleur T1 : Le dernier voeux de Andrzej Spakowski

Résumé :

 

Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts, contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu'un guerrier ou un mage. C'est un sorceleur. Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand cœur... Et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier vœu : retrouver son humanité.

 

 

Mon avis :

 

Beaucoup de choses à dire sur ce livre qui m’a plu mais ne correspondait pas complètement à mes attentes.

 

Tout d’abord, il ne s’agit pas à proprement parler d’un roman, on s’approche plutôt du recueil de nouvelles. Le livre se divise en deux types de chapitres :

  • certains chapitres servent de fil conducteur à l’histoire. Geralt se trouve dans un temple alors qu’il cherche à guérir de blessures et nous fait découvrir certaines de ces aventures passées.
  • Les autres chapitres, comme vous devez vous en douter comprennent des petites nouvelles, qui sont une forme revisitée de certains contes : Blanche-Neige, La Belle au Bois Dormant, La Belle et la Bête… Et pour le coup, ils sont vraiment revisités dans une version très sombre où les princesses peuvent devenir les monstres et les monstres les gentils.

Il y a, pour moins, des inconvénients à ce genre de format. Cherchant à me relancer après une bonne panne de lecture due à la fabrication d’un petit être humain, j’avais besoin de quelque chose où j’avais l’envie de découvrir la suite du roman. Ici, une fois la nouvelle terminée, ce besoin de savoir la suite disparaît et il m’a fallut me redonner un coup d’élan à chaque fois pour poursuivre ma lecture. D’autant plus que les chapitres sont parfois très longs ! J’étais parfois très fatiguée et devais donc couper ma lecture en plein chapitre (chose que je déteste faire).

 

Concernant l’écriture, l’auteur possède un talent certain, surtout dans la description, allant parfois même trop loin à mon goût. Certains passages descriptifs rallongent inutilement l’histoire au point d’en perdre parfois le fil. En revanche, le travail du traducteur est assez exceptionnel de part l’utilisation d’un vocabulaire poussé mais aussi parfois tiré du (très) vieux français, apportant ainsi un charme particulier à la lecture.

 

Et pour finir, je connaissais déjà un peu les personnages de l’histoire : Geralt, Yennefer, Jaskier… Puisque je regardais mon homme jouer au jeu vidéo « The Witcher III » dont le livre est tiré. Du coup, j’ai l’impression que cette « connaissance » de l’univers a quelque peu facilité ma compréhension de celui-ci. Je ne sais pas si un lecteur complètement novice dans la saga comprendrait aussi bien.

 

 

Conclusion

 

Un livre sympathique qui, je pense saura avec certitude séduire les joueurs (ça a été le cas de mon homme). Pour ma part, je ne suis pas certaine de poursuivre la saga, trop de descriptions et de longueurs mais une qualité d’écriture qui reste indéniable et demande une certaine maturité de la part du lecteur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article